Mode à partir de vêtements de travail CWS

Le pionnier Daniel Kroh crée depuis 15 ans une mode à partir de vêtements de travail CWS.

Daniel Kroh

Demandez gratuitement!

J'accepte que mes données soient utilisées pour me contacter (par téléphone). CWS respecte votre vie privée. Veuillez lire notre déclaration vie privée.

Hidden Fields

Vêtements de travail recyclés

CWS Workwear est la forge des vêtements de travail durables. Ce ne sont pas seulement des matériaux durables de haute qualité et un service durable qui rendent ce fournisseur de vêtements de travail si unique. Le thème de l'upcycling, du recyclage et de la réutilisation de ses propres vêtements de travail tient également à cœur chez CWS Workwear. Un projet spécial qui qui existe déjà depuis plus de 15 ans - et à une époque où le sujet ne suscitait pas beaucoup d'intérêt - la coopération avec le designer berlinois Daniel Kroh est née.

L'inspiration est venue lors d'un stage

Daniel Kroh Leonie Biesen

Kroh a débuté en 2004 en tant que stagiaire dans la gestion des produits, à l'époque boco (maintenant CWS), à Hambourg. C'est au siège social qu’il a eu l’i^dee l'idée de produire de la mode à partir de vieux vêtements de travail. Dans son atelier berlinois, il crée aujourd'hui des vêtements et des designs exclusivement à partir de vêtements de travail CWS usagés et est considéré comme un pionnier de l'upcycling.

Les salopettes usagés des peintres ou des ouvriers de la construction routières, des jardiniers agricoles et horticoles et des architectes paysagistes, mais aussi les vêtements de protection font partie des matières premières de CWS que Kroh transforme. Ce qui fait aussi le charme de ces vêtements, c'est qu'ils sont élégants, mais qu'ils ont un "look usé" à certains endroits. Il fabrique surtout des vestes et des blazers ainsi que des gilets et des sacs. Kroh a besoin de cinq salopettes pour concevoir une nouvelle veste. "Grâce aux superbes designs de Daniel Kroh, il permet à nos textiles de trouver un nouveau domaine d'utilisation et de prolonger encore leur durée de vie", déclare Leonie Biesen, Sustainability Manager chez CWS.

Depuis plus de 15 ans, le créateur de mode reçoit régulièrement des vêtements de travail CWS - entre-temps, 2,5 tonnes par an. "Beaucoup de mes clients sont des professeurs d'université, des enseignants et des photographes, des graphistes ou des architectes. Certains propriétaires d'entreprises artisanales font également partie de ma clientèle et s'intéressent à ces vêtements", explique Daniel Kroh. Car les vêtements de travail abandonnés sont des vêtements de  l'artisanat et des entreprises industrielles qui n'ont rien perdu de leur robustesse.

La mode des vêtements de travail peut sauver des vies

Upcycling Workwear

Ce type de vêtements peut aussi être particulièrement avantageux, montre un incident survenu il y a quelques années chez un client de Kroh lors d'un salon. "Mon client est propriétaire d'une entreprise de fabrication de fours. Il présentait l'un de ses fours lors d'une foire commerciale. Une flamme a jailli et l'a frappé. Mais la veste qu'il portait était constituée de vêtements de protection contre le soudage de haute qualité de CWS. C'est pourquoi il a subi des brûlures aux mains et à la tête. Mais son corps est resté pratiquement indemne", a déclaré M. Kroh, décrivant l'incident où le matériau du vêtement a sauvé la vie de l'homme.

 

Collaboration : CWS Workwear x Daniel Kroh

2022 devrait marquer le début d'une nouvelle coopération entre Daniel Kroh et CWS. Par exemple, Kroh a conçu des blazers et des vestes personnalisés pour certains membres de l'équipe de direction de CWS. Le styliste conçoit également un vêtement exclusivement pour le prestataire de services de vêtements professionnels. La boucle est ainsi fermé. CWS proposera ensuite le vêtement en nombre limité. Ce qu'il sera, cependant, n'a pas encore été révélé. A suivre...

Tout le monde ne peut pas recycler

Le fait qu'il soit possible de recycler les vêtements de travail est rendu possible par le modèle commercial "Service pour vêtements de travail" et l'économie circulaire de CWS. Les vêtements CWS sont mis durablement à la disposition des entreprises dans un état irréprochable et sont toujours remis ; à la fin du contrat, ils reviennent à CWS Workwear. C'est le grand avantage par rapport à un modèle commercial linéaire, dans lequel les vêtements doivent ensuite être éliminés par le consommateur final ou l'utilisateur.

Bon à savoir: Plus de 1,5 million de collaborateurs à travers l'Europe portent actuellement des vêtements de travail CWS pendant leur travail.