ww-highvis

7 faits intéressants à connaître sur la haute visibilité

Comment fonctionne le matériel de protection d'avertissement ? Les 7 faits les plus intéressants sur la protection d'avertissement en un coup d'œil.

10 August 2019 Workwear

Le saviez-vous ?

Les vêtements de signalisation améliorent la visibilité des travailleurs. Vous connaissez les vêtements haute visibilité que portent les personnels qui travaillent au ramassage des ordures, au nettoyage des rues ou sur les chantiers. Mais quand il s’agit d’activités de loisirs ou de plein-air, on utilise aussi souvent des bandes réfléchissantes ou des couleurs fluo pour améliorer la visibilité des personnes et donc leur sécurité. Mais comment fonctionne au juste une matière haute visibilité ? Voici une synthèse des 7 faits intéressants à connaître sur les vêtements de signalisation.

  1. Historique : la couleur haute visibilité a été inventée par l’Américain Bob Switzer après s’être blessé au cours d’un accident du travail dans les années 1930. Il a alors inventé la couleur fluo qu’il a testé sur la robe de mariée de sa femme. Peu de temps après, son frère et lui l’ont propagée aussi bien dans l’industrie du jouet que pour l’armée américaine qui utilisait la couleur pour assurer la sécurité aérienne.
  2. Clarté et obscurité : les vêtements de signalisation améliorent la visibilité, non seulement en cas de brouillard, de mauvais temps, etc. mais aussi en plein jour et par temps clair. Les couleurs fluorescentes, c’est-à-dire lumineuses, comme le jaune fluo ou l’orange fluo renforcent en effet la visibilité en plein jour. Les matières réfléchissantes comme les bandes réflectrices assurent une meilleure visibilité dans l’obscurité. La nuit justement, les personnes qui portent des vêtements normaux sont presque invisibles. Les vêtements de signalisation comportant de nombreuses bandes réfléchissantes rendent les porteurs parfaitement visibles à plusieurs centaines de mètres de distance.
  3. Lumière : lorsqu’ils rencontrent les bandes réfléchissantes, les rayons lumineux sont renvoyés et le porteur du vêtement en question est davantage visible. Les bandes réfléchissantes sur les vêtements professionnels se composent selon les fabricants de différentes matières qui contribuent à refléter la lumière.
  4. Les 3 couleurs : seules 3 couleurs principales sont fondamentalement autorisées dans les vêtements haute visibilité : le jaune, l’orange et le rouge. Le jaune est souvent porté par les services de dépannage ou sur les chantiers. L’orange est apprécié dans le bâtiment, le ramassage des poubelles ou la construction de routes. Les vêtements de signalisation rouges sont principalement l’apanage des services de secours.
  5. Contrôle : saviez-vous que la capacité de fonctionnement des bandes lumineuses pouvait être vérifiée ? Il est également important de la contrôler régulièrement car sinon, le porteur du vêtement pourrait littéralement se retrouver dans l’obscurité. On teste en l’occurrence la rétro-réflexion, c’est-à-dire la manière dont est réfléchie la lumière.
  6. Lavage : lors du lavage, les vêtements de signalisation ne doivent pas être exposés à certaines températures. Sinon, les bandes réfléchissantes perdent leur luminosité. L’assouplissant peut également ternir les bandes réfléchissantes. Conséquence : le porteur n’est pas suffisamment visible, la fonction protectrice des vêtements professionnels n’est plus assurée.
  7. Code de la route : depuis 2014, la loi oblige tous les conducteurs à transporter un gilet de signalisation dans la voiture.