INT-HY-hand-washing-PL-woman-business-27430.jpg

Propreté durable : les systèmes de savon mousse économisent jusqu’à 2.2 millions de litres de savon par an

Les exploitants de locaux sanitaires font la différence : optez pour le bon savon !

22 July 2021 Hygiène

Saviez-vous qu’il y a des types de savon les plus divers ? Du savon crème au pain de savon, en passant par le savon mousse, il existe une multitude d’options. Et les exploitants de locaux sanitaires devraient se poser la question de quel type de savon est le plus adapté. En l’occurrence, il s’agit de prendre en compte non seulement la consommation, mais également le sentiment de propreté des utilisateur-trice-s. Quel type de savon est le plus adapté pour vos utilisateur-trice-s ? Avez-vous déjà pensé aux distributeurs de savon mousse ?

Le pain de savon

Tout le monde le connaît : le morceau de savon rectangulaire. Inventés par les sumériens il y a environ 4’500 ans, les pains de savon sont fabriqués aujourd’hui sur la base de matières grasses végétales, telles que l’huile d’olive. Le pain de savon, auparavant pratiquement irremplaçable, présente aujourd’hui de nombreux points faibles dans les locaux sanitaires publics et très fréquentés : les résidus dans les bacs de savon sont rapidement perçus comme peu hygiéniques, et pour de nombreux utilisateur-trice-s, il est désagréable de toucher un savon humide qui a déjà été utilisé par des personnes inconnues. Étant donné qu’un pain de savon est fréquemment touché, il peut avoir tendance à être moins hygiénique que du savon liquide ou sous forme de mousse.

Savon crème issu du distributeur

Une solution est le savon crème issu de distributeurs à dosage économique. Ceux-ci sont perçus comme clairement plus hygiéniques – surtout s’ils permettent une utilisation sans contact. Le savon crème a l’avantage que lors de son enrichissement, le pH physiologique naturel de la peau est pris en compte. L’utilisation d’un morceau de savon présentant un pH physiologique plus élevé que celui de la peau peut provoquer des irritations. Notamment pour les personnes qui doivent souvent se laver les mains de par leur métier, le savon crème est donc une bonne option.

Durable et efficace : le savon mousse

Des distributeurs à dosage économique existent également pour le savon mousse. Celui-ci est non seulement bien toléré par la peau, mais il se distingue également par sa durabilité : la transformation du savon en mousse permet de consommer moins d’eau, ainsi que de répartir et de rincer le savon plus facilement. La consommation d’eau et de savon est donc nettement réduite, économisant jusqu’à 2.2 millions de litres de savon par an *.

Saviez-vous que le lavage et le séchage méticuleux des mains sont suffisants ?

Un lavage méticuleux permet généralement d’éliminer les germes, les bactéries et les virus de la peau. En cas de particules de salissures persistantes, il convient, le cas échéant, de frotter plus fort afin de s’en débarrasser lors du procédé de lavage. Ce qui est important est de se sécher correctement les mains par la suite. Seules les mains séchées sont propres et n’accueillent pas immédiatement de nouveaux germes.

>>> Informez-vous sur notre offre relative à l’hygiène des mains

Si vous souhaitez en savoir plus sur la stratégie de développement durable du groupe CWS, lisez le Rapport de développement durable actuel.

>>> Accédez ici au Rapport de développement durable au sujet de Think Circular

* sur la base des ventes du CWS Hygiène FoamSoap de l’année 2020.