PSA Hero Schutzkleidung Action

Fournissez des EPIs sûrs, durables et hygiéniques

Ce que les entreprises devraient prendre en compte en ce qui concerne les équipements de protection individuelle

23 March 2021 Workwear

De nombreux employés portent des vêtements de travail chaque jour pour effectuer leur travail en toute sécurité. L'employeur a la responsabilité de veiller à ce que les vêtements soient en parfait état. Pour des raisons de sécurité, les experts déconseillent le lavage des vêtements de protection dans le domicile des employés. Werner Münnich, Lead Category EPI chez CWS, a quelques conseils pour les employeurs qui souhaitent fournir à leurs employés des EPIs sûrs, durables et hygiéniques.

Connaissez la base juridique

Selon la législation européenne sur les EPIs, l'employeur est responsable de la sécurité de ses employés. Il doit s'assurer que les vêtements de protection sont hygiéniques et irréprochables d’un point de vue fonctionnel pendant toute la durée d'utilisation. Donc également si certains vêtements doivent être réparés ou remplacés. En même temps, les associations d'employeurs respectives ont élaboré des spécifications en ce qui concerne le choix des bons vêtements de travail et de protection.

Le sujet des EPIs est complexe. L'employeur doit connaître les normes et réglementations légales lors de leur achat. De bons soins et un bon entretien nécessitent également une certaine expertise. "Les entreprises peuvent déléguer une grande partie de cette responsabilité à des prestataires de services, tels que CWS. Par exemple, ils peuvent vous conseiller sur toutes les exigences et proposer un choix d'EPIs. En outre, un prestataire de services tel que CWS peut également laver et réparer les vêtements de travail professionnels pour les clients dans leurs propres blanchisseries de haute technologie", explique l'expert en EPI Werner Münnich.

Seul un nombre limité de lavages est autorisé

Si l’employé lave lui-même ses vêtements de travail, l'employeur ne peut pas s'assurer que cela se fait correctement. Souvent, le fabricant spécifie le nombre maximum de lavages du vêtement. Ainsi, le porteur est assuré que les vêtements de travail sont toujours sûrs et qu'aucune fonction de protection n'est perdue. Cela s'applique à la fois aux vêtements à haute visibilité et aux vêtements de protection pour les soudeurs. "Probablement personne à la maison n'a une feuille de calcul à côté de la machine à laver pour noter le nombre de lavages. Mais c'est exactement ce dont on aurait besoin", dit Werner Münnich.

La température joue également un rôle important lors du lavage des vêtements de protection. Des températures trop élevées pourraient endommager le tissu fonctionnel et "intelligent" et le rendre inefficace. Par exemple, la brillance des réflecteurs pourrait être perdue.

Ces risques sont inexistants lorsqu'un prestataire de services textiles tel que CWS lave vos vêtements de protection. Les blanchisseries industrielles professionnelles utilisent des programmes de lavage spécialisés, adaptés au vêtement spécifique et à son degré de saleté. Cela signifie que les températures peuvent être réglées de façon très précise, ce qui est impossible à la maison. CWS enregistre également avec précision le nombre de lavages par vêtement.

Certaines fonctions de protection nécessitent une attention très particulière, comme la protection contre les intempéries ou contre les produits chimiques. Pour maintenir ces fonctions, les prestataires de services imprègnent régulièrement les vêtements. Le traitement dit ‘hydrophobe’ doit être appliqué sur toute la surface à une température bien précise. "Il ne suffit pas d'acheter de bons vêtements de protection pour vos employés. Le tissu doit régulièrement être préparé et vérifié de manière professionnelle. C’est le seul moyen d’assurer une protection du porteur à long terme", explique l’expert en textiles Münnich.

La réparation est durable

Les vêtements de travail sont sujets à l'usure, mais de nombreux articles peuvent être réparés et ensuite portés à nouveau en toute sécurité. Les vêtements de protection sont soumis à des réglementations strictes. L'état d'origine des vêtements ne peut en aucun cas être modifié. Par exemple, toute fissure doit être réparée en utilisant les matériaux d'origine ; pensez, par exemple, au fil ignifuge. Les logos et les noms des employés ne peuvent être placés qu'à certains endroits. C'est la raison pour laquelle la réparation et l'entretien des équipements de protection individuelle doivent toujours être effectués par du personnel qualifié."Certaines entreprises choisissent de faire réparer les vêtements déchirés, tandis que d'autres choisissent de les jeter. En recourant à des services adéquats, sûrs et durables, le client assure que l’EPI dure plus longtemps et qu’il peut être porté plus longtemps", déclare Münnich.

Prenez soin de l'hygiène

Certains secteurs de l’industrie appliquent des règles d'hygiène particulières - notamment pour le lavage des vêtements de protection. Afin d'atteindre le niveau d'hygiène requis pendant le lavage, il faut accorder une grande importance à divers paramètres tels que la température, le type de détergent et le temps de lavage. La combinaison précise va inactiver les bactéries et les germes. "Un linge propre n'est pas synonyme d'un linge hygiénique. Pour répondre aux exigences d'hygiène, les vêtements de travail doivent être lavés conformément aux normes et processus établis". Toutes les blanchisseries CWS ont une gestion certifiée de l'hygiène et de la qualité conformément au RABC (Analyse des Risques et Système de Contrôle de la Biocontamination) selon les normes DIN EN 14065 et ISO 9001, ce qui garantit une qualité de service élevée et constante.

Différences de qualité

"Lorsqu'il s'agit de vêtements de protection, les employeurs ne peuvent faire aucune concession et doivent être attentifs à la qualité", dit Münnich. Les vêtements de protection de haute qualité sont durables et fabriqués à partir de tissus raffinés. "Les EPIs doivent conserver leur forme après le lavage. Par exemple, si un vêtement de soudure rétrécit au niveau des jambes, il y a un risque réel que les projections de soudure chaudes tombent dans les chaussures de l'employé", prévient l'expert. Par conséquent, les EPIs destinés aux activités à haut risque devraient idéalement être soumis à un test préalable sur le terrain. Ainsi, on peut déjà observer le comportement des vêtements dans l'environnement de travail. CWS propose donc aux parties intéressées des tests avec des échantillons de vêtements. "Ceci est très bien accueilli par les employés, car ils voient que l'employeur attache une grande importance à la sécurité au travail et donc à leur sécurité", nous dit l'expert.

Quels sont les avantages d’un prestataire de services comme CWS ?

Le moyen le plus simple et le plus sûr pour les entreprises d'obtenir des EPIs est de faire confiance à un prestataire de services professionnel. Ce prestataire de services assume non seulement la responsabilité légale, mais assure également le lavage correct des vêtements de protection et leur entretien par du personnel formé à cet effet. Cela signifie que chaque employé reçoit ses propres vêtements sur mesure, qui seront ensuite régulièrement lavés selon les normes et processus établis. "Nous veillons à ce que les employés de n’importe quel secteur industriel aient toujours accès à des vêtements de travail hygiéniques", assure Münnich.

Notre collaborateur de service livre régulièrement les vêtements et les dépose même dans les casiers sur demande. Nous assurons ainsi que chaque employé reçoit toujours ses propres vêtements après le lavage.