CWS Corn

CWS renonce aux microplastiques solides

Les produits cosmétiques de CWS sont à 100 % exempts de microplastiques solides. La nouvelle formule du savon CWS Abrasiva avec de la farine d’épis de maïs y a également contribué.

4 February 2020

Elles sont petites et parfois invisibles à l’œil nu : les particules de plastique d’une taille inférieure à 5 mm, également appelées microplastiques. Elles se forment, entre autres, lors de la décomposition et l’abrasion de plus grandes pièces en plastique, telles que les pneus de voiture. Ceux-ci perdent du matériel en roulant sur les routes et le laissent dans l’environnement. Selon les calculs de l’Institut Fraunhofer pour les technologies de l’environnement, de la sécurité et de l’énergie (Fraunhofer Institut für Umwelt-, Sicherheits- und Energietechnik), environ 1.2 kg de microplastiques sont rejetés dans l’environnement par personne et par an rien que de cette manière. D’autres sources de microplastiques sont les emballages plastiques, les semelles de chaussures ou les produits cosmétiques, comme les peelings ou les savons. Peu importe d’où elles proviennent : tôt ou tard, les particules sont transportées par les eaux pluviales et usées dans les rivières et les mers, car les filtres des stations d’épuration ne parviennent pas à retenir complètement les particules les plus fines. C’est ainsi que le plastique est ingéré avec la nourriture par les poissons et d’autres animaux aquatiques, et qu’il peut ensuite également s’introduire dans la chaîne alimentaire humaine.

Des matières naturelles remplacent les microplastiques

Il n’est pas encore totalement clair si et comment les microplastiques affectent la santé humaine. Et pourtant, presque tout le monde est d’accord : personne ne veut absorber ces petites particules par la nourriture, les boissons ou l’air. Il faudra toutefois encore un certain temps avant que nous soyons prêts à bannir les microplastiques de tous les domaines de notre vie – car personne ne veut se passer de camions, de voitures ou de chaussures. Et les emballages ou d’autres produits en plastique ne sont souvent pas entièrement remplaçables non plus. Alors, que faire ?

Une approche consiste à renoncer aux plastiques et aux microplastiques partout où ils ne sont pas absolument nécessaires, respectivement où ils peuvent même être remplacés par des matières naturelles. Les produits cosmétiques sont un très bon exemple. Les particules microplastiques servant à nettoyer la peau peuvent être remplacées, par exemple, par des matières naturelles, et ce, même dans les secteurs de l’industrie et de l’artisanat : les personnes qui travaillent par exemple dans les garages automobiles, les entreprises de paysagiste ou les ateliers artisanaux entrent en contact avec des graisses, des huiles, de la suie, de la poussière de métal ou du graphite – des substances à forte adhérence qui ne peuvent être éliminées qu’avec beaucoup de patience en utilisant un savon mousse ou un savon crème.

Une hygiène des mains durable même en cas de salissures tenaces

C’est pour de tels cas tenaces que le savon Abrasiva a été développé. Sa particularité : les particules abrasives qui permettent d’éliminer les salissures de la peau. Au cours des dernières années, divers fabricants de savon ont adopté différentes approches afin de répondre aux exigences des clients pour un nettoyage des mains aussi bien en douceur qu’en profondeur. Ainsi, les fabricants ont utilisé et utilisent, entre autres, des abrasifs plastiques, des noyaux d’olives ou des coquilles de noix.

Une alternative est la farine d’épi de maïs, qui est également utilisée dans la nouvelle formule du CWS Abrasiva. Cette farine est obtenue à partir d’épis de maïs déjà battus, de sorte qu’aucune ressource fourragère ou alimentaire n’est gaspillée. Cette matière a un bon effet nettoyant tout en étant très bien tolérée par la peau. En raison de sa structure partiellement fibreuse, elle nettoie en douceur. En plus, elle est biodégradable et présente un faible potentiel allergisant. Par conséquent, le nouveau CWS Abrasiva est une alternative écologique et ménageant la peau pour toutes les entreprises qui attachent de l’importance à un nettoyage des mains en douceur et en profondeur.

31 tonnes de microplastiques évitées

Depuis janvier 2020, le savon CWS Abrasiva est disponible avec la nouvelle formule, qui nous permet de proposer une gamme de produits cosmétiques 100 % exempts de microplastiques solides. Avec la modification de la formule du produit, nous évitons environ 31 tonnes de microplastiques par an. Et ce n’est pas tout : 44 de nos 45 articles cosmétiques sont également exempts de microplastiques liquides.

Pour en savoir plus sur la stratégie de développement durable et l’engagement de CWS, cliquez ici.

Souhaitez-vous des conseils sur nos produits et solutions ?

Contactez-nous !